logo

 

 

Basé à Paris depuis 2 ans, l’ensemble Masques est formé d’un noyau de 6 instrumentistes spécialisés en musique baroque. Reconnu pour son expressivité, l’éloquence et la profondeur de ses interprétations ainsi que l’implication musicale de ses membres, l’ensemble tire son nom des “masques” de l’Angleterre élisabéthaine – spectacles inspirés mêlant poésie, musique, danse et théâtre. Les concerts et les enregistrements de l’ensemble sont fréquemment salués avec enthousiasme par la presse internationale. Travaillant en formation de chambre sans chef, ses membres contribuent chacun au résultat musical des oeuvres jouées. À l’occasion, l’ensemble présente des oeuvres exigeant de plus grands effectifs qui sont alors dirigées du clavecin par le fondateur et directeur artistique de l’ensemble, Olivier Fortin.

 

Les membres de l’ensemble consacrent une partie de leur temps à l’enseignement et profitent de leurs tournées afin de présenter des projets pédagogiques offrant un aperçu de leur travail et de leur passion à de nombreux jeunes à travers le monde. Masques s’est produit en concert à travers le Canada (Vancouver, Edmonton, Victoria, Calgary, Banff), les États-Unis (University of Chicago, The Frick Collection à New York, The National Gallery à Washington ainsi que sur la côte ouest), en Belgique, en Espagne, aux Pays-Bas, en Autriche et en Allemagne ainsi qu’au Wigmore Hall de Londres. De plus, Masques vient de signer un contrat avec le label Zig-Zag Territoires (OUTHERE)  pour lequel il vient d’enregistrer un premier disque consacré à J.H. Schmelzer paru en septembre 2013 (Choc de Classica et Critics Choice de Gramophone).

 

Paris is the new regular meeting place for the international slate of early-music specialists known as Masques, acclaimed for their expressiveness, the eloquence of their interpretations, and the dynamic musical involvement of each member. From the outset, Masques received instant international attention, winning the Grand Prize in the Dorian/Early Music America Competition in 2000, and being selected finalist at the York Early Music Competition in 2001. The name of the ensemble is inspired by the masques of Elizabethan England — mystical performances that fused poetry, music, dance and drama. The six members of Masques, who hail from Canada, France, Australia, Finland and Belgium, work as a chamber ensemble without conductor. Their uncommon chemistry combines razor sharp ensemble with a spontaneity and freedom that brings to life the inherent theatricality of 17th and 18th century repertoire.

 

Recent tours have taken Masques across Canada, and to the US and Mexico where appearances have included The Frick Collection, The University of Chicago, the San Diego Early Music Society, Milwaukee’s Early Music Now, and The National Gallery. In Europe they have appeared in Belgium, Spain, the Netherlands, Austria, Germany, and in the UK at London’s Wigmore Hall. Masques has just released a new CD devoted to the instrumental music of Johann Heinrich Schmelzer. Released on Zig-Zag Territoires, it has been awarded the  “CHOC Classica” in France, Critics Choice in the “Gramophone Magazine” and was named “CD de la Semaine” on Belgium’s Musiq3. Other critically acclaimed releases on the ATMA and Analekta labels include Johann Rosenmüller – Sonatas in 2, 3, 4 and 5 partsMensa Sonora – Biber and his ContemporariesBach: Concerti and Sonatas and Rameau Complètes Pièces de clavecin en Concerts.

 

LES MUSICIENS

 

Fondateur et directeur de l’ensemble Masques, Olivier Fortin est né d’une mère française et d’un père québécois. Il partage depuis de nombreuses années sa vie et son travail entre les deux continents. Soliste et chambriste très en demande, Olivier Fortin a joué, enregistré et participé à de nombreuses tournées en Europe, aux États-Unis, en Asie et au Canada avec divers ensembles, parmi lesquels Masques, le Capriccio Stravagante et le Tafelmusik Baroque Orchestra, en plus de se produire en concert avec les clavecinistes Skip Sempé et Pierre Hantaï dans des programmes à deux et trois clavecins. On a pu l’entendre au Festival Bach de Lausanne et dans les Festivals de Berkeley, La Roque d’Anthéron, Utrecht, Aldeburgh, Regensburg, Zermatt et Montréal Baroque. Il s’est également produit à la Frick Collection à New York, à la Cité de la musique à Paris, au Centre de musique baroque de Versailles, au BOZAR Music à Bruxelles et à la Folle Journée de Nantes. En soliste et en compagnie de divers ensembles, il a enregistré plus d’une vingtaine de disques pour les maisons Analekta, ATMA, Paradizo, Alpha et Teldec. Olivier Fortin a enseigné le clavecin et la musique de chambre au Conservatoire de musique de Québec de 2004 à 2008 et il donne des cours au Tafelmusik Summer Institute de Toronto.

 

La violoniste Sophie Gent est née à Perth en Australie. Après des études complètes dans son pays natal, elle poursuivit sa formation au Conservatoire Royal de La Haye, auprès de Ryo Terakado où elle obtint son master en 2005, avec les plus hautes mentions et les félicitations du jury. En 2002, Sophie Gent remporta le premier prix du concours international de musique de chambre Van Wassenaer (Pays Bas) et également le premier prix du concours international Premio Bonporti (Italie) avec l’ensemble Opera Quarta. Leur premier enregistrement, consacré au trio sonates de Jean-Marie Leclair (ORF -SACD 491-) a été récompensé d’un Diapason d’Or en Juillet 2007. Sophie Gent se produit comme soliste et en musique de chambre en Europe, en Asie, en Océanie et en Amérique. Elle enregistre et joue régulièrement en tant que premier violon avec les ensembles Ricercar Consort, Il Gardellino, Capriccio Stravagante, Les Muffatti, l’ensemble Masques, Pygmalion, Collegium Vocale de Gand…

 

Tuomo Suni began to play the violin at the age of four. In 1996 he began specialising in the baroque violin, studying with Kreeta-Maria Kentala. Between 1999 and 2005 he furthered his studies with Enrico Gatti at the Royal Conservatoire in The Hague. Tuomo graduated with a Bachelor’s degree in 2003, finished his Master’s in 2005 and is now based in London. Tuomo is a member of Opera Quarta, winner of the Van Wassenaer Concours 2002 and Premio Bonporti 2002. Opera Quarta’s CD of Leclair trio sonatas, released by ORF in 2007, was awarded the prestigious Diapason d’or. Tuomo plays and records regularly with many ensembles around the world, including Capriccio Stravagante, Ricercar Consort, Ensemble Masques, B’Rock, Holland Baroque Society, The Helsinki Baroque Orchestra and The European Union Baroque Orchestra Recently he has also worked with The English Concert, Retrospect Ensemble, The Gabrieli Consort & Players, The Classical Opera Company, The King’s Consort, Bach Collegium Japan, Il Complesso Barocco, The Irish Baroque Orchestra, The Hanover Band and The Early Opera Company.

 

Based in Toronto, Kathleen Kajioka has established a reputation as a musical multi-linguist; from the Classical music establishment to the World music scene, from Early Music to New Music to Pop, Kathleen moves between worlds with agility and uncompromising depth.  She has performed in concert series and festivals across Canada, from the Halifax Jazz Festival to the Victoria Summer Chamber Music Festival, and internationally in the US and Europe.  As a violist, Kathleen has been heard frequently on CBC Radio as both soloist and chamber musician, has performed with Mayumi Seiler’s Via Salzburg Chamber Orchestra, and is principal viola of Toronto’s newest chamber orchestra, Group of 27.  As a Baroque violinist, she appears regularly with TafelmusikScaramella and Toronto Masque Theatre.  Kathleen’s activities in New Music include collaborations with composer/choreographer Peter Chin in Stupa (2006 Dora Award), and with the Montreal-based Quatuor Bozzini. Kathleen has studied Middle Eastern violin in New York and Cairo, and performs with Maryem Tollar, Maza Mezé and the Arabesque Orchestra. Kathleen is bringing all her musical experiences to bear in her new role as broadcaster at The New Classical 96.3FM, where she is the weekly host  of  “In the Still of the Night”.

 

Constamment demandée en tant que chambriste, la gambiste Mélisande Corriveau joue régulièrement avec de nombreux ensembles de musique ancienne. Ses fréquentes tournées l’ont emmené à se produire à travers le monde en tant que soliste et chambriste dans de nombreux festivals : Regensburg, Bremen, Potsdam, Boston,Vancouver, Ottawa, Toronto, Lamèque, Montréal, ainsi qu’à travers l’Amérique du Nord et l’Europe. Musicienne versatile, elle est également une virtuose de la flûte à bec et est tout aussi à l’aise au violoncelle baroque. Mélisande Corriveau a enregistré plus de 20 cds pour de nombreuses étiquettes dont Atma, Analekta et Naxos. Dans le monde de la musique commerciale montréalaise, on peut la voir et l’entendre régulièrement dans des productions de cinéma, de télévision et de théâtre. Elle est détentrice d’une Maîtrise en interprétation en viole de gambe et d’un Bacc en flûte à bec de l’Université de Montréal, obtenus avec Grandes Distinctions.

 

Après son Premier prix de contrebasse en 1997 auprès de Christian Vander Borght au Conservatoire Royal de Bruxelles, Benoît Vanden Bemden s’est très rapidement tourné vers la musique ancienne et l’interprétation de celle-ci selon les pratiques historiques. Dans cette optique, il obtient en 2002 le Diplôme Supérieur de musique de chambre avec distinction dans la classe de Guy Van Waas au Conservatoire Royal de Mons. En juin 2003, il obtient le diplôme de Master of Music (violone) auprès de Maggie Urquhart au Koninklijk Conservatorium de Den Haag. Il s’est également formé de 1999 à 2001 en participant au Jeune Orchestre Atlantique (JOA) où il a abordé le répertoire classique entre autres sous la direction de Philippe Herreweghe et Christophe Coin. Membre cofondateur de l’orchestre baroque Les Muffatti, il joue également régulièrement avec des ensembles tels que La Petite Bande, Ricercar Consort et les Agrémens en Belgique, Stradivaria, Pygmalion, Capriccio Stravagante et A Venti en France, New Dutch Academy et De Swaen aux Pays-Bas, Masques et Les Voix humaines au Canada et Nordic Affect en Islande. Il participe aussi à de nombreux projets musique de chambre.